mode-Cuite-Gel-Hydro-alcoolique

Tendance débile : la cuite au gel antibactérien !

Depuis un certain, des rumeurs se sont circulées à propos d’une nouvelle tendance apparue en Suède et qui s’est répandue aussi aux Etats-Unis. Il s’agit de prendre une cuite au gel antibactérien. C’est vraiment débile !

Nouvelle tendance assez étrange pour la jeune d’aujourd’hui

Si d’habitude, tout être vivant va se bourrer à l’alcool : whisky, vin, champagne, bière, mais cette fois-ci, la tendance a viré à un angle de 180° pour les jeunes suédois qui optent pour le gel antibactérien pour se souler.

En fait, le gel antibactérien est une solution hydroalcoolique, antiseptique cutanée qui est réservée uniquement à la peau. Il sert à désinfecter les mains pour garantir plus d’hygiène grâce à ses propriétés fongicides, bactéricides, sans effet détergent. La solution contient un taux important d’alcool (70% d’alcool éthanol) que les jeunes suédois ont choisi de la boire pour s’enivrer.

Légalement, les suédois n’ont pas le droit de se procurer de l’alcool qu’en ayant 20 ans au minimum. Et les vendeurs, pharmacies, épiceries ou magasins qui commercialisent ces produits sont déjà usuellement tenus par l’État. Ce qui rend vraiment difficile le moyen d’en acheter, à moins que la personne dispose d’un faux-papier d’identité. De ce fait, pour passer un vendredi joli ou une soirée inoubliable très chaleureuse entre potes, les jeunes en Suède ont choisi de boire le gel antibactérien pour rehausser leur feeling et à rendre la retrouvaille plus festive. Il y a quelques jours, des photos ont circulé sur Internet montrant un jeu en train d’ingurgiter son gel désinfectant pour les mains. Etrange les jeunes à notre ère !

Le gel antibactérien, un véritable danger pour la santé

Déjà en 2013, l’association de médecins Santé Environnement a tiré la sonnette d’alarme sur les dangers qui prônent sur la tête en ce qui concerne la prise d’un gel antibactérien. Comme son nom l’indique, ces solutions sont destinées à désinfecter les mains sans devoir passer par la case lavabo/savon. Mis à part leur taux d’éthanol élevé, elles sont très reconnues pour leurs composants chimiques. Même pour se laver les mains, l’utilisation d’un gel antibactérien doit être modérée. Si on l’utilise de manière fréquente, il arrive à décaper la peau de la main et est susceptible d’engendrer du cancer. Alors que les jeunes s’évertuer de se souler avec ces produits, c’est dingue non ! En ingurgitant cette solution, bon nombre de risques d’intoxication seront en vue. Cette pratique est réellement toxique. Elle ne touche pas uniquement les suédois, mais également les américains ainsi que les québécois. Plusieurs interventions et mises en garde sont déjà lancées dans les médias mais cette mesure n’a pas empêché les folies de jeunesse de se développer. Aux Etats-Unis, on a constaté depuis 2010 une forte explosion du phénomène d’intoxication au gel antibactérien. Ce produit contient des perturbateurs endocriniens, Triclocarban et triclosan, qui entrainent le cancer du sein ainsi que différents dérèglements dans le système hormonal de l’homme.

Mais les faits inattendus et dangereux pour la jeunesse ne restent pas seulement sur les effets du gel antibactérien, puisque récemment en France, on a essayé aussi de se défoncer grâce au sirop contre la toux.

cuite-gel-antibacterien