match-st-etienne-chaudron

Je suis allé voir un match de St Etienne au Chaudron

Même si ce n’est pas comme les matchs de la ville de mon coeur et que je ne suis pas un supporter de l’AS St-Etienne mais il fallait au moins une fois dans ma vie que j’aille voir un match dans le mythique stade Geoffroy Guichard, appelé aussi le Chaudron. Ce surnom est dû à la chaude ambiance qui règne au sein du stade. C’est une réelle effervescence qui s’installe dans les gradins lors des soirées de grand match. En tant qu’amateur de football, c’est donc une expérience à vivre dans sa vie.

Et pas n’importe quel match

Et pour ne pas faire les choses à moitié, je décide de me rendre au stade un soir de derby. Le derby face à l’ennemi juré, qu’est l’Olympique Lyonnais, est le match le plus important de l’année pour les supporters stéphanois. C’est celui qu’il ne faut surtout pas perdre, et même absolument gagner. Cette rivalité historique s’inscrit dans l’histoire du football mais aussi dans l’histoire régionale, c’est donc la suprématie régionale qui est en jeu lors de ce duel. Il s’agit d’un match important pour les joueurs, contraints de réaliser un bon résultat sportif, mais c’est surtout le match de l’année pour les supporters. Ils se préparent des semaines et des semaines afin d’assurer le spectacle dans les tribunes. Rien ne doit être laissé au hasard pour assurer le rôle de douzième homme, en poussant les verts jusqu’à la victoire.

stade-geoffroy-guichard-chaudron

Cette saison, les deux équipes se valent au classement. Deux petits points d’écart séparent l’OL de l’ASSE. Les deux équipes jouent le haut de tableau et veulent se qualifier pour la prestigieuse ligue des champions. Ce derby revêt donc une véritable importance sportive, en plus de tout le reste. Je me rends assez tôt au stade de manière à pouvoir observer l’entraînement des joueurs, car c’est ici que l’ambiance commence à monter. A ma grande surprise, lorsque j’arrive une heure et demie avant le début du match, pour l’ouverture des portes, je constate que les cops de supporters stéphanois sont déjà bien remplis.

Une expérience unique

Mon souvenir le plus marquant est l’entrée des joueurs lyonnais sur le terrain. En effet, ils ont été accueillis par une bronca incroyable. Le match était alors lancé ici. Évidemment, l’entrée des deux équipes sur la pelouse pour le début du match fût également un moment époustouflant. Le chaudron était en ébullition on se serait presque cru dans une arène. Des chants, des tifos géants, des fumigènes, des écharpes… Chaque personne dans le stade contribue à cette ambiance exceptionnelle. Il existe vraiment une ferveur unique que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.
En ce qui concerne, l’aspect sportif, je me suis également régalé. Le spectacle était au rendez-vous et les deux équipes ont tenu leur rang. Beaucoup de tirs et d’occasions de but de chaque côté avec une domination globale plutôt à l’avantage des verts. Au final, aucune équipe n’est parvenue à se détacher, donnant un résultat de parité. Lyon ayant ouvert le score, l’ASSE égalisant en fin de match ce qui offre un dernier moment de folie unique au sein de ce Chaudron.